Musiciens d’exception : Stevie Wonder

Parmi les plus grandes stars de soul, Stevie Wonder a certainement été celui qui a le plus marqué par ses aptitudes d’exception. C’est également l’un des rares de sa catégorie à avoir réussi à avoir une carrière totalement exemplaire depuis qu’il a démarré dans la soul music dans les années 60. C’est un artiste visionnaire qui a réalisé des compositions extraordinaires, des compositions d’un nouveau genre, qui ont pu faire la synthèse entre un rock blanc abrupt et une musique soul afro-américaine.

Une ascension fulgurante

Depuis qu’il a embrassé le domaine de la musique, Stevie Wonder est devenu rapidement un joueur multi-instrumentiste. Et pour cause, il est à la fois un harmoniste, un claviériste et un batteur. Ces aptitudes hors du commun ne sont pas passés inaperçues, ni aux yeux du public qui l’aimait déjà, mais également aux yeux de ses mentors tels que Little Walter, Jimmy Reed et Ray Charles.

Une flopée d’album

L’année 70 a été pour l’artiste une année d’inspiration où la sortie des titres ne font que s’enchaîner. En 1971, conforté par une grande popularité, l’artiste acquiert le statut « d’artiste indépendant” vis-à-vis de sa maison de disque la Tamla-Motown. Il aura alors tous les droits d’édition suivie d’une garantie substantielle pour chaque enregistrement.

Leave a Comment